LFI Logo HomeFoto

aulne blanc (Alnus incana)

L'aulne blanc préfère le climat continental nordique de l'Eurasie. Il fait largement défaut dans le bassin méditerranéen et à l'ouest de l'Europe. En Suisse, l'aulne blanc est deux fois plus répandu que l'aulne glutineux, mais il est rare sur le Plateau. Il est principalement répandu à l'étage montagnard supérieur. Près de deux tiers des aulnes blancs croissent entre 1000 et 1400 m d'altitude. Dans les Alpes, l'aulne vert le remplace souvent à partir de 1300 m. Au Tessin et dans les Grisons, on trouve de l'aulne blanc jusqu'à 1700 m.
L'aulne blanc, essence héliophile, est moins exigeant que l'aulne glutineux. Il croît aussi bien sur les sols mouillés que sur les sols secs, souvent soumis à des glissements. Il domine le long des ruisseaux de montagne sur des sols basiques, humides à mouillés, suréboulis pierreux.
L'aulne vert (Alnus viridis), une espèce buissonnante, a sa principale aire de répartition à l'étage subalpin. Il forme souvent des forêts buissonnantes à la limite supérieure de la forêt.

Source du texte Brändli 1996

page précédente | nombre de tiges, volume

carte de distribution

list iconprésent sur les placettes de l'IFN

Impressum | Aspects juridiques
dernière modification: 10.11.2017