LFI Logo HomeFoto

alisier blanc (Sorbus aria)

photo

L'alisier blanc ou allouchier croît surtout dans les milieux secs et calcaires, où il fait chaud en été. En Suisse, il ne fait défaut que dans certaines parties du Plateau et de la Haute-Engadine. Son aire de répartition principale se situe dans le Jura, dans la vallée du Rhône et au Sud des Alpes.

Les trois quarts des alisiers blancs croissent entre 600 et 1200 m d'altitude. La valeur centrale (médiane) des présences relevées se situe à l'étage montagnard inférieur, à 892 m. Sous forme buissonnante, l'alisier blanc accède à des zones supérieures à 1900 m. De nature peu exigeant, l'alisier blanc n'est guère présent sur les sols acides. Il en est de même pour l'alisier torminal (Sorbus torminalis), une essence beaucoup plus rare. Tout comme ce dernier, l'alisier blanc ne colonise pratiquement que les pentes et les crêtes. Il recherche les sols calcaires où la chaleur pénètre facilement. On le trouve fréquemment aussi sur les pentes rocheuses et instables.

Source du texte Brändli 1996

page précédente | nombre de tiges, volume

carte de distribution

list iconprésent sur les placettes de l'IFN

Impressum | Aspects juridiques
dernière modification: 17.10.2017