LFI Logo Home

 

waldspaziergang

Les chemins forestiers

<<

Attention, travaux! Allons-nous pouvoir passer? Si les routes forestières n'existaient pas, il ne serait pratiquement pas possible de récolter le bois ni d'entretenir les forêts. Certaines nouvelles routes forestières ont aussi apporté des dérangements dans des forêts de montagne auparavant guère perturbées. Construit-on encore beaucoup de nouvelles routes forestières aujourd'hui? >>

Promenade en forêt
up

La vente du bois sur la route forestière

Depuis les années 50, la Confédération a constamment soutenu l'extension du réseau de desserte en forêt. Aujourd'hui, il est largement achevé. D'après l'Office fédéral de l'environnement (OFEV), les nouvelles routes ne sont nécessaires que dans les endroits où la forêt de protection doit être entretenue ou lorsqu'un tel accès permet de réduire sensiblement les coûts de la récolte des bois. Ces forêts se trouvent principalement dans l'espace alpin, notamment au Sud des Alpes. On évite le plus possible de perturber par de nouvelles voies d'accès les réserves forestières naturelles existantes ou planifiées.

Entre 1995 et 2006, 970 km de routes forestières accessibles aux camions ont été construites ou prolongées. Plus de 90% d'entre elles ont un revêtement naturel. Aujourd'hui, le réseau de desserte en forêt s'étend sur 30'500 km, soit trois quarts de la circonférence de la terre. Cela représente 27 m de route par hectare de forêt. En d'autres termes, 90% de la forêt suisse sont exploitables à l'aide de tracteurs ou de grues à câbles et donc considérés comme desservis. Il reste encore l'hélicoptère qui a transporté 3% de la récolte des bois.

Pour en savoir plus:

© WSL - Auteurs

Promenade en forêt
Promenade en forêt

En Suisse, le bois se vend généralement au bord de la route forestière. Le coût du débardage pour amener le bois à port camion constitue un élément décisif pour prix de revient.

zurück