LFI Logo HomeFoto

pin de montagne (Pinus mugo arborea)

En Suisse, les aires de répartition du pin rampant et du pin de montagne (ou pin à crochets) se recoupent. Les forêts buissonnantes, et donc les peuplements de pins rampants, n'ont pas fait l'objet d'un relevé terrestre lors de l'IFN. Les données recueillies à cette occasion concernent donc principalement le pin de montagne qui est surtout présent à l'est des Grisons. L'hybridation naturelle entre le pin de montagne et le pin sylvestre explique en partie la contradiction des données bibliographiques concernant sa répartition. Résistant au gel et aux rigueurs de l'hiver, le pin de montagne croît à 90% dans les zones subalpines et même à 62% au-dessus de 1800 m.

Cette essence de lumière est encore moins exigeante quant à la qualité du sol que le pin sylvestre; elle prospère aussi bien sur des sols acides, à eaux stagnantes, que sur des sols très secs.

Source du texte Brändli 1996

page précédente | nombre de tiges, volume

carte de distribution

list iconprésent sur les placettes de l'IFN

Impressum | Aspects juridiques
dernière modification: 17.10.2017