LFI Logo HomeFoto

Annoncez les arbres les plus élevés de Suisse

Ainsi croissent les champions: encore inaperçu des chamois, cet arolle minuscule de 11 cm de haut pousse incognito dans une fissure de rocher à 2‘765m d’altitude.

Les arbres poussant aux altitudes les plus élevées de Suisse

La fréquence et la répartition des essences d'arbres indigènes sont des thèmes centraux de l'IFN. Cependant, un relevé par échantillonnage à l’image de l’IFN n’est pas en mesure de détecter des valeurs extrêmes et donc peu fréquentes. De même, la littérature ne fait que rarement mention de données relatives à des lieux de découverte élevés et, lorsque c'est le cas, des coordonnées et des photos permettant la vérification font défaut.

Annoncez vos découvertes

Afin de recenser les arbres et buissons (plantes ligneuse) poussant aux altitudes les plus élevées de Suisse, nous avons donc besoin de votre collaboration. Inscrivez vos découvertes dans notre journal de bord en libre accès. Pour ce faire, utilisez le formulaire disponible via le lien ci-contre et remplissez-le de la façon la plus complète possible.

Les règles du jeu

La hauteur minimale d'un arbre ou d'un buisson, mesurée de façon verticale (de la base à la pointe), doit être d'au moins 10 cm afin qu'il soit recensé comme espèce ligneuse par l'IFN. Toutes les annonces respectant les critères seront publiées et les observations les plus marquantes seront vérifiées sur place par les équipes de l'IFN.

Les bases pour la recherche

Le but de ce projet est de disposer, pour chaque essence d'arbre et de buisson, d'informations fiables sur les localisations des plantes ligneuses les plus élevées, si possible sur l'ensemble de la Suisse.

Les plantes annoncées puis vérifiées formeront la base d’une série de mesures scientifiques sur le long terme, permettant l’étude du développement dans le temps de la croissance des plantes à la limite supérieure de la forêt. Elles pourront également donner de précieuses indications quant aux effets du changement climatique sur la répartition des différentes essences ligneuses.

A partir de quand un arbre est-il un arbre?

En botanique, le terme arbre désigne une plante persistante possédant un tronc lignifié, droit et clairement reconnaissable. Cependant, sous l'influence du climat, du poids de la neige ou de l'abroutissement, beaucoup d'essences arboricoles peuvent présenter un port buissonnant. C'est principalement dans la zone dite de combat, au-dessus de la limite supérieure de la forêt, que les formes végétatives basses deviennent typiques. Chaque individu d'une essence arboricole ne présent alors plus nécessairement le port d'un arbre.

Par contre, la limite des arbres est formée d'arbres qui, selon les auteurs, atteignent 2 ou 3 mètres de haut. Et où se situe la limite supérieure de la forêt? Selon la définition internationale de la forêt, un arbre de forêt doit présenter une hauteur d'au moins 5 mètres. Ainsi, toutes les observations annoncées seront réparties par classe de hauteur, afin d'étudier les altitudes des différentes limites.

page précédente

Impressum | Aspects juridiques
dernière modification: 10.11.2017