Dictionnaire/glossaire

Vous trouverez ici un glossaire dans les 3 langues nationales contenant toutes les espèces ligneuses inventoriées par l'IFN et certains termes spécifiques, accompagnés de leur définition (Les mots se détachant sur fond jaune sont couplés à un lien explicatif.)

  • tranchée (laie)

    Bandes de forêt avec hauteur limitée, p. ex. par la présence de lignes électriques, de téléphériques. Les hauteurs maximales des arbres et donc la production forestière sont limitées.
  • [de] Schneise
    Waldstreifen mit Niederhaltegebot, z. B. wegen Freileitungen oder Luftseilbahnen. Die maximalen Baumhöhen und damit die forstliche Produktion sind eingeschränkt.
  • [it] striscia aperta nel soprassuolo
    Striscia di bosco sottoposta alla servitù di mantenere bassa la vegetazione, a causa ad esempio di elettrodotti o di teleferiche. Le altezze massime degli alberi e quindi la produzione forestale sono limitate.
  • [en] forest aisle / ride
    Strip of forest with limited tree height, e.g. because of overhead cables or cable-car lines. The maximum tree heights are limited, which means the forest production is also limited.
  • La définition de ces termes se fonde sur les dictionnaires et ouvrages de références suivants:
    CAFS = Notice N° D1, Notions d'aménagement des forêts, 1986
    LdF = Lexikon der Forstbotanik (Schütt et al. 1991)
    SSI = Sanasilva-Inventur WSL. Terminologie im Sanasilva-Bericht 1997 (Brang und Kaennel Dobbertin 1997)
    SAFE = Forsteinrichtungsbegriffe. Schweizerischer Arbeitskreis für Forsteinrichtung (1986).
    TFW = Terminologie Forsteinrichtung/Waldinventur (Bick et al. 1994)
    WBö = Wörterbücher der Biologie. Ökologie (Schäfer und Tischler 1983)
    WT = Waldbauliche Terminologie (Brünig und Mayer 1980)
    Manuel IFN = Manuel d'instruction pour les relevés terrestres 1993-1995 (Stierlin et al. 1994)
  • La dénomination française, allemande et italienne des plantes provient essentiellement du livre "Die häufigsten Waldbäume der Schweiz" et à la "Flora Helvetica".
  • Les appellations anglaises ont été compilées à partir de recherches sur Internet ("swiss web flora", "PLANTS Database" et "Dictionary of Common Names by plantpress.com"). L'écriture et l'abréviation des auteurs sont issus de l"IPNI - The international Plant Names Index".